Germinal Peiro, Député de la Dordogne
Germinal Peiro, Député de la Dordogne

Cantons: Belvès, Le Bugue, Carlux, Domme, Hautefort, Montignac, Salignac-Eyvigues, Sainte-Alvère, Saint-Cyprien, Saint-Pierre-de-Chignac, Sarlat, Terrasson, Thenon, Vergt, Villefranche-du-Périgord.



Rencontre avec la Directrice de l’UNESCO

Mme Irina BOKOVA, Directrice Générale de l’UNESCO et Germinal PEIRO



Germinal PEIRO a rencontré, récemment à Paris, Madame Irina BOKOVA, Directrice Générale de l’UNESCO. Ils ont d’abord évoqué leur travail en commun durant plusieurs années au moment de l’adhésion de la Bulgarie à l’Union Européenne quand Madame BOKOVA assumait les fonctions d’Ambassadrice de Bulgarie en France, Germinal PEIRO étant depuis une quinzaine d’années le Président du Groupe d’Amitié Parlementaire France-Bulgarie. Ils ont évoqué ensuite la préparation des 15ème rencontres des Réserves de Biosphères Européennes et Nord Américaines qui auront lieu à Sarlat du 4 au 7 avril prochains. Ces rencontres sont, pour le Président du Département et le Président d’Epidor, le fruit d’un long travail.
 
En effet, l’idée de créer une Réserve Biosphère avait germé au moment de la création d’Epidor et du Sommet Dordogne en 1992. C’est Germinal PEIRO, alors membre du Conseil d’Administration, qui a relancé l’idée, il y a huit ans et c’est Epidor, l’Établissement Public qui regroupe les six départements traversés par la Dordogne, le Puy-de-Dôme, le Cantal, le Lot, la Corrèze, la Dordogne et la Gironde qui a été chargé d’élaborer le dossier. L’obtention du label Réserve de Biosphère est venue récompenser plus de vingt ans de travail des élus des six départements et de l’équipe administrative pour préserver la qualité de l’eau, la faune et la flore de la Dordogne et de son bassin.
 
Ce travail n’est pas terminé et le Conseil Départemental de la Dordogne s’est engagé résolument dans une politique de protection de nos rivières, de nos paysages et de notre patrimoine. L’adoption de la Charte Zéro Pesticide, l’encouragement aux énergies renouvelables avec notamment le plan bois énergie, le soutien à l’agriculture biologique et aux circuits locaux, l’aide à la mise en place du manger bio et local dans les collèges et les écoles primaires, le plan de rénovation des logements sociaux, les clauses dans les marches publics, la protection des villages n’ont qu’un but : faire de notre département une terre d’excellence environnementale.
 
C’est ce travail là que Germinal Peiro, aujourd’hui, Président d’Epidor, s’efforce d’insuffler à l’échelle du bassin. Il le dit souvent la Dordogne qui coule sur 470 km du Puy de Sancy au Bec d’Ambès, avec ses gorges, ses grandes retenues hydroélectriques, ses bras morts, ses 140 ponts, son lit de galets offre un milieu d’une qualité incomparable qui fait notre richesse d’aujourd’hui et encore plus celle de demain.
 
Pour obtenir les rencontres de l’Euro Mab 2017, il n’a pas hésité, il y a deux ans, à se rendre à Tallin en Estonie pour défendre la candidature de la France et du Département de la Dordogne.
 
Nous aurons donc le plaisir d’accueillir durant trois jours, en Périgord, les représentants de 302 Réserves de Biosphère du réseau Euro Mab qui regroupe 36 pays et qui est animé par l’UNESCO. Hubert Reeves, Président d’honneur de l’Agence Française pour la Biodiversité et Président d’honneur de l’Association Humanité et Biodiversité viendra intervenir et honorer, par sa présence, cette rencontre internationale.
 
 

Germinal Peiro